Err

La place des femmes dans le sport

Le 6 mars 1998, le ministère de la jeunesse et sports organisait une rencontre autours du thème : « la place des femmes dans le sport » il en ressortait :

En 1968 : 9% de femmes pratiquaient une activité sportive au moins une fois par semaine

En 1997 : le chiffre était grimpé à 32.5%

En 1980 : 54 pays avaient présenté des athlètes féminines au J.O. de Moscou

En 1984 : à Atlanta il ne restait que 26 pays sur 197 à s’entêter dans la misogynie.

 

Les licences sportives de la catégorie « dirigeant » se répartissent de la façon suivante :

78% d’hommes, 22% de femmes

 

Plutôt «loisir» – plutôt «compèt.»

 

Le nombre de personnes déclarant pratiquer même occasionnellement une activité sportive ne varie pas énormément selon le sexe, mais 52% des hommes contre 26.5% des femmes possèdent une licence et 34% des hommes participent à des  compétitions contre 10% des femmes

 

Ignorées par la télé :

 

Indubitablement les sports masculins occupent l’antenne :

     - 483.20 H. de foot

     - 160.16 H. de cyclisme

     - 153.03 H. de rugby

     - 115.56 H. de sports mécaniques, etc….

Contre 20 H. pour les sports féminins, 16 H. pour l’unique sport à dominante féminine présent, la gymnastique.

 

Les préjugés perdurent :

 

Ces chiffres sont loin d’être glorieux…. Mais, si l’on se souvient qu’il y a un siècle, Pierre de Coubertin déclarait : « Une olympiade de femelles est impensable, elle est impraticable, inesthétique et incorrecte » quand on considère que le nombre de licences féminines dans les fédérations sportives a triplé entre 1971 et 1994 la situation apparaît sous un jour plus optimiste…..

 

Heureusement  l’A.U.S. se démarque de cette situation depuis de nombreuses années et avec ses 150 licenciées féminines sportives ou dirigeantes, elle donne un bel exemple.

Rédigé le  29 jan. 2010 11:24 dans Relations humaines  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site